it-swarm.dev

Comment les programmeurs quittent-ils un emploi?

Je pense à quitter mon employeur actuel et je me demande comment on procède à ce processus dans le monde de la programmation. Nous avons beaucoup de projets en cours en ce moment et je suis le seul développeur. Nous avons 4 à 5 projets qui sont assez gros et qui doivent être réalisés au cours des prochains mois et même plus longtemps.

Je pars parce que je suis le seul employé et ça ne me fait pas de bien. Je suis jeune et je veux apprendre, donc une équipe serait sympa. C'est aussi trop de travail et l'entreprise est horriblement gérée.

Je n'ai aucun contrat à m'inquiéter, donc je pouvais théoriquement quitter et ne pas revenir sans préavis. Je me demande simplement comment cela est normalement géré.

  • Dois-je écrire une lettre de démission
  • Combien de préavis dois-je donner
  • Dois-je donner une raison de partir
  • Dois-je aller voir mon patron qui est la principale raison pour laquelle je pars ou aller voir son patron?

Aperçu des réponses

D'après les commentaires ici, il semble préférable de donner un préavis de 2 à 4 semaines et de présenter une démission écrite. N'entrez pas dans les détails en expliquant pourquoi vous partez dans la plupart des cas. Ne brûlez pas de ponts. Sois professionnel.

99
Brandon Wamboldt

En supposant que vous avez pris la décision de partir, vous devez le mettre par écrit. Que ce soit une lettre, un e-mail ou un formulaire que vous remplissez dépendra de l'entreprise et de la culture, mais il doit être écrit et non pas un appel téléphonique, un SMS ou même juste en face à face. Si vous faites l'une de ces dernières choses, il est seulement poli de le suivre par écrit.

Le montant de l'avis doit figurer dans votre contrat - en supposant que vous en ayez un. Même si vous n'avez pas signé le contrat, vous devez en respecter les termes. En travaillant et en étant payé, vous et l'entreprise travaillez sur ce contrat même s'il n'est pas "officiel". Si vous ne faites rien d'autre, vous verrez que vous faites "la bonne chose" et il sera plus difficile pour votre employeur de vous faire travailler plus longtemps. S'ils veulent que vous partiez tout de suite, vous devriez quand même être payé comme si vous travailliez.

Vous n'avez pas besoin de motiver votre décision.

Vous devez laisser tous les fichiers, etc. sur lesquels vous avez travaillé, afin qu'ils soient accessibles à votre responsable, à vos collègues et à toute personne qui vous suit. Un court document expliquant ce qui serait poli. Ne pas supprimer quoi que ce soit. Les fichiers/données ne vous appartiennent pas, ce sont vos employeurs.

Une fois que vous avez officialisé votre départ, vous devriez alors parler aux gestionnaires, aux collègues, etc. de la façon dont vous pouvez gérer la transmission des informations.

102
ChrisF

Vous devez simplement leur dire que, comme les choses sont, vous ne voulez pas rester.

  • Le pire des cas, ils le prennent très personnellement et commencent à vous crier dessus. Puisque vous avez l'intention de partir, vous n'avez pas à le prendre, partez simplement.
  • Peut-être qu'ils s'en moquent tout simplement. Il n'y a pas de discussion, ils vous laissent juste partir et vous n'avez rien à justifier
  • Le meilleur résultat est qu'ils s'engagent dans une discussion avec vous et montrent leur volonté de résoudre vos problèmes, éventuellement en embauchant d'autres développeurs (vous devez être impliqués dans ce processus. Il vaut mieux travailler seul que de faire équipe avec un mauvais développeur).

En aucun cas, il n'est ni particulièrement juste, ni nécessaire d'exclure vos supérieurs de cette décision. S'ils savent quelque chose sur les logiciels, ils comprennent que vous laisser - le développeur seulement leur coûtera beaucoup plus cher que de doubler votre salaire ou d'embaucher des développeurs supplémentaires. Et ainsi ils vous parleront. S'ils ne comprennent pas cela, ne vous embêtez pas à expliquer quoi que ce soit.

44
back2dos

Même s'il peut être agréable d'adopter l'approche "prendre ce travail et le pousser", cela fonctionne rarement dans le monde réel.

Vous dites que vous êtes jeune - je suppose que c'est votre premier vrai travail. Rendez-vous service - ne faites rien que vous regretterez plus tard. C'est un petit monde, et le monde du codage se rétrécit. La réputation se propage rapidement. Cela est particulièrement vrai si vous envisagez de créer votre propre entreprise.

Encadré: Vous dites que vous envisagez de créer votre propre entreprise. Un mot de conseils là-bas - recherche, recherche, recherche. Il y a beaucoup plus à faire que de proposer un produit. Il y a des problèmes juridiques (il vaut mieux que votre nouveau produit ne ressemble pas à quoi que ce soit comme le produit que vous venez de quitter). Il va falloir du temps pour fabriquer un produit, et ce n'est qu'alors que vous pourrez commencer à essayer d'obtenir des clients. Soyez prêt à vivre maigre assez longtemps.

Revenons à la tâche à accomplir. Un préavis de deux semaines est habituel, bien qu'être le "bon gars" et travailler avec eux pour trouver (et former) un remplaçant sera considéré comme très professionnel. De plus, il n'y a pas de véritable inconvénient - vous continuerez d'être employé (c'est-à-dire rémunéré) pendant que vous recherchez votre prochain poste ou que vous travaillez le soir pour démarrer votre propre base de code.

Écrivez une lettre de démission polie, mais minimale. Supposons que vous envisagez de partir, effectuez une date réelle, signez, datez et remettez-la. À ce stade, soyez prêt à discuter de vos plans et/ou des raisons de votre départ. Soyez honnête, mais encore une fois, soyez minimal. Plus important encore, laissez toute émotion en dehors - affaires uniquement. Essayez de faire sonner les négatifs comme des positifs.

NE BRÛLEZ PAS LES PONTS. N'oubliez pas, vous devrez peut-être travailler à nouveau pour ou avec certaines de ces personnes un jour, et votre réputation vous suivra. N'oubliez pas non plus que ces personnes, peu importe comment cela s'est avéré, étaient prêtes à vous embaucher en premier lieu (et vous vouliez travailler pour elles).

26
Wonko the Sane
  1. Écrire une lettre. Cela n'a pas besoin d'être long et ne devrait pas expliquer en détail pourquoi vous n'êtes pas satisfait (si en fait vous l'êtes). "Je démissionne de manière effective (date actuelle plus deux semaines) afin de poursuivre d'autres opportunités". Soyez gentil, même si vous devez mentir - quelque chose comme "Je suis reconnaissant pour les opportunités qui m'ont été offertes à (lieu de travail actuel), mais je pense que mes objectifs de carrière seront mieux atteints ailleurs". NE DITES PAS "Tout le monde dans cette entreprise est un gaspillage total d'oxygène, je vous déteste tous, et la bombe explose en dix minutes!" - cela ne causera que des sentiments de rancune. Il doit être remis en mains propres, sur papier et en personne. Ne doit pas être dans une enveloppe, etc., mais démissionner par e-mail ou par téléphone est IMO collant et inutile si vous travaillez dans le même bureau. (J'ai démissionné par téléphone auparavant, mais A) Je ne travaillais pas au même endroit que mon patron, B) nous avions de bonnes relations de toute façon, et C) c'était une entreprise contractante, donc les démissions étaient assez courantes).
  2. Ne leur dites pas où vous allez, surtout si vous pensez qu'ils peuvent être vindicatifs. Vous n'êtes pas obligé de le faire.
  3. Un préavis de deux semaines est habituel afin de conclure les tâches en cours. Cependant, ne soyez pas surpris s'ils vous montrent la porte immédiatement.
  4. N'acceptez une contre-offre que si votre principale raison de départ est un faible salaire, auquel cas le compteur devrait être bien plus que l'endroit où vous prévoyez de vous rendre.
  5. Ne supprimez pas les e-mails ou les documents liés à l'entreprise - ils sont la propriété de l'entreprise. Les trucs de votre maman, petite amie, etc., devraient être supprimés AVANT de remettre votre avis (car ils pourraient couper l'accès à votre ordinateur et vous mettre immédiatement à la porte - hé, cela arrive).
  6. Donnez votre avis à votre patron. Ne lui dites pas que vous détestez ses tripes puantes et espérez qu'il pourrit en enfer, même en vous - les ponts brûlés n'ont jamais aidé personne. Si vous pensez que votre patron peut être vindicatif ou mentir, vous voudrez peut-être copier en aveugle le patron de votre patron sur votre lettre de démission - il s'agit de la SEULE fois où je serais jamais BCC.
  7. Rappelez-vous la maxime militaire - "Saisir et tenir haut" - au moins alors ils doivent mentir activement pour dire de mauvaises choses à votre sujet. Soyez poli, gentil et "laissez-les tomber facilement". Il peut être utile de dire quelque chose comme "Je suis sûr que nous resterons amis" même si vous espérez ne plus jamais les revoir. Des mots comme "j'ai beaucoup appris ici" peuvent aider, tout comme "je respecterai toujours l'intégrité de cette entreprise", même s'il s'agit d'un tas de salauds menteurs méprisables qui vendraient leurs propres enfants pour changer de poche.

Bonne chance et amusez-vous dans votre nouvel emploi.

Écrivez certainement une lettre de démission.

En ce qui concerne l'avis, je dirais "cela dépend". Quel est le minimum légal requis? Cela varie beaucoup d'un pays à l'autre (et varie également d'un État américain à l'autre). Cela irait probablement pour le plus élevé des "minimums légaux", "minimaux contractuels" et "deux semaines".

Je ne proposerais pas de raison de quitter dans la lettre de démission, je dis simplement "I, Nom, je démissionne comme bla avec ma dernière journée de travail étant date. Daté, signé, lie ". Si l'entreprise souhaite vous accorder un entretien de sortie, acceptez et expliquez les raisons de votre départ.

Remettez votre lettre de démission à votre patron le même jour que vous la signez (et la datez). Comme tout est très impersonnel, peu importe que vous le remettiez au patron ou à quelqu'un de plus haut dans la chaîne alimentaire.

Laissez définitivement vos e-mails liés à l'entreprise (vous avez séparé votre courrier privé et votre courrier d'entreprise, n'est-ce pas?) Et laissez toute la documentation que vous avez écrite pour le temps de l'entreprise. Supprimer ce genre de choses est insignifiant et en dessous de vous, même si cela peut vous faire du bien en ce moment.

11
Vatine

Sur la base de l'expérience passée, les lettres de démission doivent comporter 3 et seulement 3 phrases.

  1. Je démissionnerai de mon poste chez $ company.
  2. Ma dernière date de travail sera $ date.
  3. Mon adresse est $ address.
    3.14 Signez et datez la lettre.

Avant de remettre cette lettre, sortez tous vos effets personnels de l'entreprise, car de nombreuses entreprises vous escorteront jusqu'à la porte et désactiveront immédiatement votre accès (physique et informatique). Pas tous, mais j'ai failli perdre plusieurs étagères de livres à un endroit notoire pour vous avoir fait savoir que vous étiez licencié en désactivant votre carte-clé afin que vous ne puissiez pas récupérer vos affaires (c'était réglementé comme une banque, mais ils n'ont pris aucun dépôt). Vous ne voulez pas être à la merci de quelqu'un qui décide qu'il veut vos livres (ou que vous pensez qu'il s'agit des livres de l'entreprise), ou d'une agrafeuse rouge ou d'autres biens, car vous n'aurez plus aucun recours pour les récupérer.

Motif de la phrase 1: il s'agit d'une lettre de démission, il ne doit y avoir aucun malentendu sur ce qui se passe. Il faut que ce soit par écrit, car j'ai travaillé pour des patrons qui nient que la personne qui démissionnait quittait afin de nouer avec eux en commençant ailleurs.

Motif de la phrase 2: J'ai travaillé pour des lieux qui ont des lettres de démission antidatées et qui prétendent que vous avez démissionné aujourd'hui - pas dans 2 semaines. Par conséquent, vous pouvez vous attendre à un chèque de règlement que vous ne recevrez jamais. C'est aussi pourquoi vous le datez avec la date "d'aujourd'hui" lorsque vous le signez.

Motif de la phrase 3: Beaucoup de gens déménagent, et si vous avez besoin d'avantages Cobra, ou de paperasse 401k, il y a eu des endroits où j'ai travaillé où ils enverraient délibérément et par malveillance vos papiers à une ancienne adresse afin que vous ne puissiez pas répondre dans le mandat Période de 30 jours (car soit elle était toujours bloquée dans le système de changement d'adresse du bureau de poste, soit, si elle expirait, renvoyée à l'expéditeur).

Jamais jamais ajouter des informations sur les raisons de votre départ. Ce n'est pas leur affaire. S'ils le demandent, répondez verbalement, mais jamais par écrit.

Plus important encore, n'écrivez jamais un morceau cinglant de bile et de colère. J'ai travaillé pour un patron qui a fait un point pour s'assurer que les entreprises appelant à des références ont une copie de ces missives imbibées de bile.

Mise à jour: J'ai remis ma démission à mon employeur actuel aujourd'hui et c'était l'étendue de la lettre de démission. Non, je n'avais pas tout mon butin hors du bureau, car je n'ai pas été prévenu par le recruteur avant la fin des affaires hier. Plusieurs gars ont ri de sa brièveté, mais ont compris quand j'ai expliqué (plus en détail) plusieurs des raisons pour lesquelles il était si court.

8
Tangurena

Soyez un professionnel, gardez la tête haute quoi que fasse l'entreprise. Écrivez une lettre, donnez un préavis de 2 semaines. C'est un petit monde, on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve. Vous pourriez être de retour pour la même entreprise ou pour/avec ces mêmes personnes à une date ultérieure.

8
bigtang

Soyez un professionnel en partant à mon avis ...

Si vous optez pour les deux dernières options dans l'État pourri du Danemark, ils pourront en fait vous traduire en justice pour cela. En ce qui concerne les e-mails, vous êtes autorisé à supprimer ceux qui contiennent des informations que vous pouvez trouver autrement dans l'entreprise en fonction des cas qu'ils ont jugés ici. Si vous supprimez des fichiers que vous avez créés pendant que vous êtes employé, vous courez probablement un procès concernant la propriété intellectuelle contre les connaissances commerciales/de l'entreprise.

Si je n'avais pas de contrat, je leur donnerais un préavis d'un mois, tout comme je l'ai quand j'ai un contrat écrit. Je leur ferais signer une lettre où j'indiquerais quand je quitterais, et quand mon dernier jour dans l'entreprise sera ainsi il n'y a aucun cas de m'embêter à ce sujet plus tard. Les quelques fois où j'ai arrêté, je n'ai rien écrit sur pourquoi, mais j'ai toujours eu un autre travail à portée de main, il était donc évident que je suis allé pour une herbe plus verte :)

À qui devriez-vous aller ... pour le moment, j'ai un manager et deux patrons et j'irais probablement au bureau du patron et démissionner, ou si la situation le permet j'amènerais aussi le manager.

7
cyberzed

Avant de quitter votre emploi actuel, trouvez-en d'abord un nouveau !!

Trouver un emploi est toujours plus facile quand vous en avez déjà un. Cela semble mieux pour les recruteurs et les employeurs potentiels si vous êtes actuellement employé.

Écrire une lettre n'est guère nécessaire à moins que vous ne vouliez faire une déclaration, et si vous le faites, soyez diplomate à ce sujet. Lors de mon travail précédent, dont je n'étais pas très satisfait, je recevais toutes sortes d'appels à candidatures - bien plus que ce que je recevais en cherchant du travail. J'ai finalement obtenu une excellente offre - mon emploi actuel, dont je suis vraiment satisfait - et j'ai simplement avisé mon ancien employeur. Je me suis assis avec mon manager et lui ai expliqué l'opportunité que j'avais et elle était très compréhensive. J'ai donné un préavis d'au moins un mois parce que j'avais beaucoup de temps avant de commencer mon travail actuel.

Mais un préavis de deux semaines est très bien - vous auriez la chance d'obtenir plus que cela de votre employeur s'il décidait de vous laisser partir! Et je doute qu'ils vous écrivent une lettre.

6
Duke

Soumettez votre démission par écrit en veillant à inclure la date de l'avis et le dernier jour. S'ils veulent que vous restiez plus longtemps, essayez de négocier. Je ferais de mon employeur actuel un client. Vous ne pourrez pas travailler pour eux à plein temps, mais pourriez terminer un projet ou travailler la nouvelle embauche.

Ne "brûlez pas ce pont". Ce gestionnaire, aussi mauvais qu'il puisse paraître, pourrait se retrouver n'importe où ou être en contact avec quelqu'un d'autre qui embauche.

Vous préférez travailler dans un endroit avec plus de programmeurs; ce travail ne peut pas accueillir cela. Très simple, pas d'émotions. N'abandonnez pas votre superviseur. Si vous avez une entrevue de sortie, essayez de donner des commentaires constructifs.

Assurez-vous d'aider la prochaine personne à prendre votre emploi. J'ai toujours l'impression de quitter les postes mieux que lorsque j'ai commencé. Vous pourriez finir par ne faire que documenter vos derniers jours/semaines. Dites à votre superviseur où en sont tous les projets en cours. Il peut commencer à se faire une idée de ce que vous faites et s'il a la moitié d'un cerveau reconnaîtra que cela peut être le problème. Cela vous aidera à trouver votre remplaçant.

5
JeffO

Je vais aborder certaines choses que vous devez faire avant de soumettre votre lettre de démission. Tout d'abord, supprimez tous les fichiers personnels de votre ordinateur car vous n'y aurez peut-être plus accès une fois que vous aurez démissionné. Attention cependant à prendre le code de l'entreprise. Légalement, le code appartient à l'entreprise et non à vous. Je voudrais aussi tranquillement, la nuit avant de remettre la lette de démission, r et après que tout le monde soit parti pour que vous n'ayez pas de questions, préparez mes affaires personnelles. Certaines entreprises vous mettront un terme à votre action lorsque vous démissionnerez.

J'ai également toujours créé un document qui résume mes projets, où les choses peuvent être trouvées, ce qui a été fait et pas encore fait, etc. Je le remets à mon patron lors de la remise de la lettre de démission. Cela leur dit que vous allez être professionnel au sujet de la démission et peut apaiser un peu leurs craintes. Je leur suggère également généralement quelles tâches seraient la meilleure utilisation de mon temps au cours de la période précédant mon dernier jour. Si vous promettez de livrer quelque chose avant votre dernier jour, assurez-vous vraiment de le livrer. Ne promettez rien que vous ne pensez pas pouvoir faire. Tout cela est d'autant plus vrai que vous êtes le seul programmeur. Pensez à ce que vous voudriez dans cette situation si vous étiez le remplaçant et c'est l'information que vous devez préparer avant de démissionner.

Si vous le souhaitez, de nombreuses personnes ont proposé d'être rémunérées en tant que consultant sur leur propre temps pour former un remplaçant ou pour effectuer des tâches urgentes jusqu'à l'embauche du remplaçant. Vous n'êtes pas obligé de le faire, mais si vous voulez le faire, assurez-vous que vous êtes payé le taux en vigueur pour les consultants (pas votre taux de rémunération actuel) pour faire le travail. Assurez-vous qu'il est clair que vous effectuerez ce travail en dehors de vos heures normales de travail à votre nouvel emploi et fixez une date limite sur la durée pendant laquelle vous êtes prêt à le faire (ou ils pourraient ne jamais embaucher votre remplaçant!). Soyez prêt à leur dire ce que vous voulez en termes d'argent s'ils proposent cela en option.

5
HLGEM

La procédure habituelle consiste à rédiger une lettre de démission. Cela peut être aussi bref que "$ MANAGER: En vigueur $ DATE, veuillez accepter ma démission de $ COMPANY". Si possible, donnez un préavis d'au moins deux semaines. Normalement, dans votre situation (développeur unique), vous proposeriez de tout documenter et de répondre aux questions par e-mail de votre remplaçant pendant quelques semaines après qu'il en ait embauché un. Ne supprimez absolument rien et ne faites rien de méchant. Pour tout ce que vous savez, la personne qu'ils embauchent pour vous remplacer finira par devenir influente et rendra votre vie professionnelle misérable. Laissez tout comme vous le souhaitiez, vous l'avez trouvé votre premier jour de travail.

Je recommanderais également de ne pas partir avant d'avoir un nouveau concert, mais c'est juste moi.

4
TMN

La mauvaise gestion abonde dans ce monde. Restez à bord jusqu'à ce que vous ayez un endroit pour atterrir. Ce qui signifie prendre du temps PTO pour aller aux entretiens. De plus, il est généralement de mauvais goût de se présenter au travail en entrevue. Alors évitez de faire ça si vous vous souciez vraiment de laisser un mauvais goût dans leur bouche. Si vous ne vous en souciez pas, meh.

Vous pouvez écrire une lettre à votre employeur actuel avec une liste de choses qui pourraient vous inciter à rester, mais il semble que vous deviez continuer - il n'y a rien de mal à cela - c'est une affaire.

Sur cette note, méditez sur certaines des choses qui sont des ruptures de marché sur votre situation actuelle. Fais une liste. Passez beaucoup de temps le week-end à évaluer les causes profondes de ces problèmes et essayez de créer des questions d'entrevue pour votre prochaine série d'entrevues.

Vous voulez être politiquement correct lorsque vous entrez dans l'entretien, donc si vous avez une "mauvaise gestion" sur votre liste, énumérez les raisons pour lesquelles vous pensez que la gestion est mauvaise, puis transformez ces énumérations en une liste de questions pour votre prochaine entrevue.

S'ils demandent pourquoi vous partez, ne soyez pas trop honnête. Dites simplement quelque chose comme: "Je cherche à apprendre plus professionnellement et où je suis maintenant, je ne peux pas vraiment grandir". Quelque chose comme ca. Cela évite d'être trop critique à l'égard de la gestion, mais en même temps, c'est une vraie déclaration.

Une fois que vous avez trouvé un bon endroit pour atterrir, donnez à votre employeur au moins 2 semaines. D'après mon expérience, la plupart des départements RH (on dirait que vous êtes dans une petite entreprise) prendront au moins un mois ou deux pour traiter le nouveau personnel. Je dirais que si c'est le cas, accordez à votre employeur au moins un mois à un mois et demi de caution.

Si vous ne vous en souciez pas - 2 semaines est la norme.

bonne chance.

3
ct01

J'ai démissionné de plusieurs emplois. Pour répondre à vos questions de mon expérience:

Dois-je écrire une lettre de démission?

Vous pouvez le faire si vous le souhaitez, mais vous en général, vous n'en avez pas besoin à moins qu'ils n'en demandent un. Vous pouvez simplement aller voir votre patron, lui demander quelques minutes de son temps et dire quelque chose comme "Je prévois de démissionner. Avez-vous besoin d'un avis écrit, ou est-ce suffisant? De combien de préavis avez-vous besoin?"

Combien de préavis dois-je donner?

La chose courtoise à faire est de demander à votre patron combien il pense avoir besoin. Aux États-Unis, deux semaines est la norme pour tout emploi ne comportant pas les niveaux de gestion les plus élevés (et à ce niveau, vous le plus probablement le feriez avoir un contrat précisant un délai de préavis).

Dois-je donner une raison de partir?

Non. Les entreprises sont comme elles sont parce qu'elles veulent être comme ça. Les entreprises qui veulent changer feront des efforts pour le faire. S'ils n'ont pas fait cet effort, ils ne le feront pas soudainement simplement parce que vous appelez l'attention sur leurs lacunes.

La meilleure chose est de dire que vous avez aimé y travailler (si vous pouvez le dire avec un visage impassible), mais il est temps de changer, ou de "nouveau défi", ou quelque chose du genre. Vous voulez toujours garder les portes ouvertes, et signaler les défauts n'est jamais un moyen d'attirer qui que ce soit.

Dois-je aller voir mon patron qui est la principale raison pour laquelle je pars ou aller voir son patron?

Bien que vous n'ayez pas à vous soucier de ce que votre patron pense de vous, encore une fois, il s'agit de maintenir de bonnes relations, ce qui est une bonne chose à faire dans tous les circonstance. Allez voir votre patron, dites-lui que vous partez et ne donnez aucune raison négative.

Même si vous jurez que vous n'y travaillerez plus jamais, vous ne savez jamais ce que l'avenir vous réserve. Peut-être qu'un jour vous interviewerez une autre entreprise et que quelqu'un de l'ancienne entreprise sera là maintenant et se souviendra de vous. Vont-ils dire: "C'est un bon programmeur, c'est dommage qu'il soit parti"? Ou diront-ils, "Il semblait être un bon programmeur, mais il a cessé de dire que le travail était nul et que son patron était un idiot, et je ne veux plus jamais travailler avec quelqu'un comme ça"?

En plus de tout ça ...

Laissez à votre successeur exactement ce que vous voudriez vous laisser. Écrivez des notes, des documents, tout ce dont cette personne aura besoin. Faites une liste des autorisations de réseau ou de base de données dont il aura besoin. Créez un document décrivant chaque projet existant et son état actuel, les changements récents, etc. Créez un document sur les nouveaux projets et quelques conseils pour en parler.

Peu importe votre ressentiment envers l'endroit (et croyez-moi, je comprends et j'ai travaillé dans des endroits similaires), il n'est jamais mauvais d'être professionnel et courtois, même envers les personnes qui ne le méritent pas. Dans la ville où je vis, j'ai rencontré beaucoup de gens qui ont travaillé dans des endroits où j'ai travaillé et qui connaissent les mêmes personnes que moi. Pour le meilleur ou pour le pire, votre réputation vous suivra probablement, alors pendant que vous planifiez votre sortie gracieuse, réfléchissez bien à ce que vous voulez que cette réputation soit.

3
Kyralessa

Je ne suis pas sûr qu'il y ait une bonne ou une mauvaise façon de quitter une position mais je crois fermement à ce que vous avez dit pas brûler les ponts. Une situation très similaire est arrivée à un ami d'une mine, quand il a quitté son entreprise, il était honnête et franc avec l'employeur; a donné son avis de deux semaines en personne. La société avait plus besoin de lui que ce qu'ils savaient, alors ils ont fini par passer par lui et sa nouvelle entreprise. L'indemnité qu'il reçoit actuellement est d'un ordre de grandeur supérieur à son salaire lorsqu'il travaillait pour l'entreprise.

Soyez honnête, confiant et poli. De bonnes choses se produiront, si vous n'êtes pas jeune, tout ira bien.

3
Stefano D

J'étais en fait dans votre position assez récemment. Je travaillais comme programmeur dans un laboratoire d'ingénierie. J'étais le seul développeur, donc, comme vous, je n'ai pas beaucoup appris. Je n'ai pas non plus aimé l'emplacement (j'ai obtenu le poste au nadir de la récession, donc je n'avais pas beaucoup de choix à l'époque). De plus, j'ai passé plus de temps à faire du support informatique ("Hé, mon imprimante est cassée, pouvez-vous le réparer?" "Comment faites-vous cela dans Outlook?"), Qui ne faisait pas partie de la description de travail.

Dois-je écrire une lettre de démission?

J'ai fait. C'était juste une brève lettre "Hey, je pars à cette date". Les RH aiment avoir quelque chose par écrit, je suppose. :) (En fait, j'ai envoyé un e-mail, mais même différence dans les temps modernes, non?)

Combien de préavis dois-je donner?

J'ai donné quatre semaines. Deux semaines, c'est le minimum absolu, mais ... Je pense que pour un travail plus "professionnel" comme un programmeur, vous voulez donner du temps supplémentaire. Six semaines seraient peut-être encore mieux, si vous pouvez balancer cela, mais je pense que quatre suffisent. (Pour ce que ça vaut, mon prédécesseur à mon ancien emploi a donné un préavis de moins de deux semaines.)

Dois-je donner une raison de partir?

Vous n'êtes pas obligé de donner une raison pour partir. Si vous vous entendez bien avec votre patron, il peut être agréable de décrire vos raisons ("J'ai trouvé quelque chose qui offrait de meilleures perspectives" ou autre), mais je ne donnerais pas officiellement vos raisons dans votre avis de démission. À en juger par votre prochaine question, je suppose que vous ne pas vous entendez bien avec votre patron, donc un simple "J'ai trouvé un autre travail" suffirait probablement.

Dois-je aller voir mon patron qui est la principale raison pour laquelle je pars ou aller voir son patron?

J'irais voir ton patron. Je veux dire, écoutez, vous n'avez pas à le critiquer excessivement lorsque vous quittez, vous devez juste dire que vous partez. Si le gars suivant et le prochain gars quittent rapidement, même un patron médiocre devrait commencer à remarquer qu'il y a des problèmes de gestion. ;)

Dois-je laisser tous mes e-mails sympas et organisés pour aider le prochain gars/fille (ils sont organisés maintenant) ou éventuellement les effacer comme les dernières personnes l'ont fait?

J'ai laissé tous mes e-mails. J'avais un compte professionnel séparé auquel j'accédais via IMAP, donc après m'être assuré que je n'avais pas accidentellement mêlé de correspondance personnelle avec le compte professionnel, j'ai tout laissé sur le serveur et j'ai donné à l'administrateur du serveur la permission de permettre au nouveau gars d'accéder aux e-mails . La plupart d'entre eux n'étaient pas importants, mais j'ai pensé que cela l'aiderait. Comme votre situation, le gars avant moi n'a laissé aucun e-mail et très peu de documentation, alors j'ai pensé que je serais plus gentil avec la prochaine personne. :)

Dois-je laisser tous les documents que j'ai travaillé dur pour créer (toutes les informations FTP pour nos différents sites et ce qui n'était pas conservé avant mon arrivée), ou dois-je les supprimer?

Laissez-les, ils vont aider le nouveau gars et c'est la bonne chose à faire de toute façon, puisque vous les avez (vraisemblablement) créés au travail. On dirait que votre prédécesseur n'était pas aussi utile, mais il n'est pas nécessaire d'être vindicatif envers votre remplaçant. :) Et si vous avez déjà créé la documentation, il faudra moins de temps pour pas supprimer les fichiers.

2
mipadi

Y a-t-il une chance de sauver la situation? Parmi eux, embaucher des personnes supplémentaires, par exemple?

À moins que les emplois de programmation ne soient nombreux et faciles à trouver où que vous soyez, ou que vous envisagez de prendre 6 mois de congé et de faire un sac à dos dans les Andes ou quelque chose du genre, je commencerais le processus de recherche d'emploi avant de partir. Rassemblez votre CV et commencez à rechercher des sites d'emploi, en alignant idéalement des entretiens et en ayant une offre en attente. Vous ne voulez pas vous enfuir vers des pâturages plus verts à moins que vous ne sachiez qu'ils existent réellement. Si c'était en 1999, à la hauteur du boom du dot-com où vous ne pouviez pas trébucher six pieds sans vous offrir un travail de programmation bien rémunéré, je vous dirais de quitter le navire sans regarder. Mais, hélas, ce n'est pas le cas.

Si vous partez, suivez les conseils que d'autres ont énumérés - préavis suffisant, ne supprimez rien, etc.

2
GrandmasterB
  • Dois-je écrire une lettre de démission

Oui. Soyez bref et précis, remerciant pour l'opportunité d'avoir travaillé avec votre employeur (même si l'emploi y est horrible.)

  • Combien de préavis dois-je donner

Un mois est généralement prévu comme courtoisie professionnelle. Maintenant, si vous avez cette opportunité chaude que vous devez saisir maintenant, alors vous faites ce que vous avez à faire. Mais en général, vous devez dire à tout employeur potentiel que vous devez donner à votre employeur actuel environ un mois pour nettoyer les choses.

  • Dois-je donner une raison de partir

Dans ce cas, non. Parlez à votre patron ou aux ressources humaines des raisons s'il existe des pratiques douteuses qui vous obligent à cesser de fumer (harcèlement, etc.). et problèmes opérationnels d'un type ou d'un autre. Le mettre par écrit ne fait que verser du sel sur la plaie et ne servirait à rien.

Soit ils savent que les choses sont mauvaises et ne s'en soucient pas ou ne sont pas actuellement capables de réparer, soit ils sont trop stupides pour le savoir. Donc, mettre la gestion horrible comme raison de quitter par écrit n'aide pas beaucoup. Écrivez simplement que vous partez pour de meilleures opportunités ou parce que vous poursuivez une direction différente dans votre carrière (sans impliquer que l'entreprise est trop merdique pour y poursuivre cette orientation de carrière.)

  • Dois-je aller voir mon patron qui est la principale raison pour laquelle je pars ou aller voir son patron?

Vous devez vous demander: qu'essayez-vous de faire ici? Essayez-vous de partir pour poursuivre quelque chose de mieux, ou essayez-vous de pointer le doigt (même si le doigt pointe dans la bonne direction)?

Qu'est-ce que ça vous apporte?
Cela fait-il de vous un meilleur professionnel?
Cela aidera-t-il l'entreprise que vous quittez?
L'entreprise est-elle capable d'utiliser votre observation de manière positive?
Pensez-vous que cela améliorera réellement les choses, pour vous et votre futur ancien employeur?

Plus important encore, serez-vous dans une situation où vous pourriez devoir à nouveau travailler avec eux?

Ne faites pas les choses que vous voulez, seulement celles dont vous avez besoin. Deux choses différentes mon pote.

2
luis.espinal

Vous pouvez toujours être soumis au contrat de votre employeur même si vous ne l'avez pas signé - vérifiez ce que dit votre loi locale sur l'emploi avant de faire quelque chose de téméraire. Si tel est le cas, ou si vous souhaitez jouer en toute sécurité, vous devez suivre la procédure indiquée.

Si vous êtes sûr que vous n'avez aucune obligation contractuelle, vous devriez quand même réfléchir à deux fois avant de brûler vos ponts. Vous pourriez avoir besoin d'une bonne référence de votre employeur; vous pourriez finir par travailler à nouveau avec certains de vos collègues à l'avenir; votre successeur peut être un psychopathe violent; votre patron peut avoir des amis puissants.

Sans contrat, je donnerais un préavis écrit de peut-être deux semaines et je passerais le temps à faire un effort raisonnable pour ranger et documenter mon travail. Séparément, je discuterais des raisons du départ, mais je ne me plaindrais pas de mon patron (ou de quelqu'un d'autre) à moins qu'il n'y ait un problème sérieux avec eux. Une légère incompétence est endémique dans la gestion intermédiaire, et les seuls moyens efficaces sont d'éduquer subtilement votre patron, de le supporter ou de passer à autre chose.

Aussi, assurez-vous d'avoir un nouvel emploi ou de nombreuses économies à vivre. Vous constaterez peut-être que partout ailleurs vous regardez est encore pire ...

2
Mike Seymour

Peu importe ce que vous faites, faites-le de manière respectueuse. Il vous reviendra en boucle. J'ai été rappelé par de nombreuses entreprises que j'ai quittées et j'ai obtenu un contrat de travail de leur part. Donnez-leur au moins 2 à 4 semaines pour qu'ils puissent trouver un remplaçant.

Souhaitez-vous que votre mécanicien quitte au milieu de la réparation de votre voiture sans en avoir un autre pour prendre le relais?

Juste mes 2 cents. En fin de compte, tout dépend de ce que vous ressentez. Mais je leur en parlais et leur demandais d'engager une autre personne. Peut-être un développeur Sr cette fois. Si vous êtes jeune, je vous suggère de rester et de gagner de l'expérience en années. Prenez des emplois secondaires pour apprendre. Les entreprises ne veulent pas vous payer pour apprendre sur le tas.

1
DustinDavis

J'ai quitté 3 emplois, non pas parce qu'ils étaient mauvais (enfin une sorte) mais parce que j'avais de meilleures opportunités (d'abord aller étudier à l'étranger, puis travailler dans mon industrie "de rêve", troisième parce que la dernière entreprise n'a pas conservé son promesses et le salaire était super bas).

Pour les deux premiers, je suis allé avec mon manager et je viens de dire que même si ça me plaisait vraiment là-bas j'avais une belle opportunité que je ne pouvais pas laisser passer, que je les appréciais de m'avoir eu pour le temps que j'avais. Dans la première entreprise, ils m'ont aidé à donner des lettres de recommandation pour le visa étudiant.

Dans le second, mon manager a paniqué un peu car nous étions sur un planning vraiment très serré et la date butoir était proche, mais elle a compris que je devais le faire (finalement elle était dans la même situation, et elle est également partie).

Dans les deux cas, ils m'ont demandé d'écrire une lettre, je pense qu'ils avaient même le format, donc je n'ai eu qu'à mettre mon nom et le signer. Dans le second, j'ai également dû me rendre dans un bureau du gouvernement pour déclarer que j'arrêtais volontairement (cela devait être fait de cette façon car c'était un projet parrainé par le gouvernement).

Dans le dernier, j'ai été très déçu de l'entreprise et j'ai juste dit à mon patron toutes les choses qui m'avaient déçu, et j'ai dit que je pensais vraiment que je n'utilisais pas mon temps de manière précise et que je devais arrêter. Il semblait assez bien, bien qu'il m'ait demandé de donner plus de détails sur mes raisons, une fois que je l'ai fait, il a semblé blessé par la suite, puis il ne m'a plus jamais parlé.

Dans l'ensemble, je dis que donner un préavis de 2 semaines est suffisant, s'ils trouvent quelqu'un à ce moment-là et veulent que vous le formiez, c'est bien, mais je ne resterais pas jusqu'à ce qu'ils trouvent quelqu'un. Présentez-le simplement à votre manager, dites que vous voulez faire d'autres choses et que vous allez arrêter, après ça, ça va aller ou ils vont exploser, s'ils vous font, je ne resterais pas les 2 semaines.

0
Francisco Noriega

Comme vous n'avez pas de contrat officiel, vous pouvez en théorie leur retourner l'oiseau et sortir, mais vous perdriez probablement tout salaire qu'ils vous doivent et vous pouvez oublier les bonnes références.

La meilleure (normale) façon de quitter une entreprise est d'écrire une lettre de licenciement (ou de démission) et de la remettre à votre patron. Ceci est la mise en demeure, et il faut normalement 1 mois avant que vous ne quittiez. Rendez-le formel mais précis. Cependant, si vous n'aimez vraiment pas votre patron, vous pouvez vous adresser à celui-ci, mais en fin de compte, cela fait peu de différence.

Vous n'êtes pas obligé de donner une raison de partir, mais vous pouvez si vous le souhaitez. Souvent, les gens connaissent déjà la raison si cela est dû à un conflit sur le lieu de travail.

0
JohnL

Je pense qu'une bonne chose à faire est de remettre une lettre de démission et d'expliquer la situation.

Chose la plus importante: soyez doux et faites comprendre à l'entreprise pourquoi vous partez, afin qu'elle s'améliore. Dites-leur que ce n'est pas vraiment de leur faute - c'est vous qui cherchez de nouvelles expériences.

Au plaisir d'entendre parler de vos progrès!

0
Martin S Ek